LOUISE VERTIGO

Puisant au cœur de son expérience exitentielle Louise Vertigo fait des chansons qui parle d'amour à travers la spiritualité, le désir, le mystère. La fluidité de son chant et son exigence artistique font l'identité touchante de cette auteure-compositrice et interprète.

 

Artiste atypique, elle fait ses débuts en 1996 comme pionnière du trip hop en France sur la scène électronique en pleine période de french touch, et  creuse son sillon dans la chanson française avec plusieurs albums parus en France et à l'étranger.

 

Sa carrière prend un virage en  2004 au moment de la création de  sa pédagogie un concept unique et un savoir-faire élaboré à partir de son expérience d'artiste. À partir de cette période, elle  imprègne toutes ses créations d'un esprit zen issue de sa pratique assidue.

Aujourd'hui, sa particularité vocale mixe le chant , un travail sur l’énergie et la méditation comme autant d’apports originaux dans ses créations artistiques. Son répertoire sans cesse en évolution fait l’objet d’albums mais aussi de spectacles vivants et de soirées Voix et Souffle, qui donnent lieu à des expériences participatives. Chacune d’elles offre une proposition différente suscitée par le lieu, et la diversité des artistes en présence.

 

P A R C O U R S

 

Après un apprentissage dans le rock alternatif aux côtés de Luc Ringer, par la scène, elle fait ses débuts discographiques avec The Mighty Bop (Bob Sinclar) qui l'a produit en 1996 avec le maxi 45 Ultra Violet Sound. « Je n'ai pas le choix » est programmé sur Nova et F.G. Son premier album « Femme fin de siècle » paraît sur le prestigieux label Yellow distribué chez East-west en 1998 et est distribué à l'international.

Son deuxième album, « Louise Vertigo » paraît en 2001 sur le label Musiques Hybrides et est distribué par Delabel chez Virgin. L'album est porté par Fip. Parmi ses collaborations artistiques, on retrouve  Kid Loco, Olaf Hund, Roudoudou, Rubin Steiner, Arnaud Rebotini...

Louise réalise le CD « Toi et Voix » avec les élèves de l'École Nationale Supérieure d'Art de Paris-Pontoise en 2006.

 

En 2007, elle enregistre au studio Vogue, l'album « Les branches des arbres se soulèvent... », produit artistiquement par Jeff Sharel sur le label Le Chant du Monde - Harmonia Mundi, avec la présence  de DJ Oil.

S'ouvre ensuite pour Louise Vertigo une période d'exploration et de performances : Ex-Peau avec le  couturier-plasticien Victor Férès, Festival City Sonic de Mons avec le poète Francis Flament en 2009, performances en cercle durant les 4 saisons d'une année au 100 ECS (avec des invités la danseuse contemporaine Catherine Chatelain, l'écrivaine Catherine Clemenson, le maître zen Pierre Philippon …) en  2010.

 

Le récital Le Bois Secret est enregistré avec David Gubitch, Valentine Duteil et Didier Guegdes et crée en octobre 2009 à Point Éphémère et en 2012, le spectacle « Caracoler, chansons en mouvement », au conservatoire Jacques Ibert à Paris.

Elle enregistre l' EP «  Caracoler » avec les Berman brothers.

En 2013, elle participe à des performances Élixir Haut avec d'autres artistes Ke Wen (Qi dance), Victor Férès (création de vêtements), Gemma Ferron (plasticienne) au 100 E.C.S et pour la Nuit Blanche.

À partir de cette période, Louise Vertigo, en quête d'authenticité, se produit le plus souvent sans sonorisation avec le guitariste Didier Guegdes avec lequel elle enregistre l'album Élixir Haut paru en 2017 sur le label 10h10. Plusieurs récitals précédé d'une méditation sont organisés notamment au Dojo Zen de Paris en 2015 et en 2017.

 

Elle finalise actuellement la rédaction du roman initiatique, La voix métamorphose, qui a donné lieu à la création du spectacle  du même nom à Point Éphémère avec la metteuse en scène Adeline Arias, le musicien Roudoudou et la vidéaste Juliette Andrea Elie en septembre 2018.

Louise Vertigo organise régulièrement des soirées Voix et Souffle.